lukaszL'éloge a vous! Soyez les bienvenus!
Tout d'abord, je vous dis bonjour et je me présente.


Je n'ai pas beaucoup a dire de moi- je suis né en hiver de centenaire, j'ai passé le traume d'une école maternelle dans ma village natale, j'ai fini l'école primaire XX ans de République Populaire Polonaise a Bukowiec; ce n'est pas possible ni agréable de m'identifier a ce patron.

Apres etre parti pour la ville pour suivre les cours au Lycée nationale des Arts Plastiques a Bydgoszcz, je me suis installé a l'internat dans la rue Chwytowo. C'était plus agréable et facile a m'identifier a ce lieu. L'école meme était, et toujours est, la source inestimable de savoir technologique. Les ateliers tres grands de la graphique d'atelier de celle de litographie, par l'impression a crible, l'aigulle seche, l'eau- forte a la linogravure. Je ne mentionne pas de compositions, avec des caracteres en bois.

Suivant, la periode de faire ses études, Gdansk. Le mégot de grande ville, autrefois libre, avec quelque chargement de la fierté et la honte de „Solidarnosc” pour ses habitants... L'école a donné la nostalgie apres le siecle d'or de période de naturation a l'internat. Le sentiment de manque de direction- mais on a réussi a former sa meme identité de ça. Comme l'un de professeurs- Henryk Czesnik- a dit: "C'est bien que vous faisiez ses études de la maniere individuelle et independante.” C'est pourqoui, jusqu'a 2005, je me deplaçais de Bukowiec a Gdañsk et de retour.

Comme tout dans mes peintures dernieres. J'ai assez décence pour présenter seulement ces travaux qui ne sont pas âgés que mon diplôme de la licence, obtenu en 2003, ça alors vous pouvez identifier l'auteur de ce texte avec l'auteur de ses peintures avec une entiere confiance.
Je vous salue et je m'effronds dans l'inclinaison avant vous.


Lewandowski de Bukowiec

 

Le processus de créer des linogravures.